21 septembre 2014 by amirouche Photography 0

Série Pandore

Diner des anonymes , Bichromie au regard trompeur, Les enfants de la République. from the series Pandora, 2014. Color photograph, 47.2 x 31.5 in (120 x 80 cm). Guess Who’s Coming to Dinner? Richard Taittinger Gallery in New York.

Read On
15 janvier 2014 by amirouche Installations, Photography 0

Corps de Masse

Corps de Masse, 2013-2014 Série « Corps de masse », 2013-2014 Tirage Lambda contrecollé sur Dibond, 120 x 180 cm. Production MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne, 2014. Corps de masse est un projet né d’ateliers menés au Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis, installé dans un ancien carmel. Halida Boughriet a filmé des habitants de la ville, invités à se rassembler, s’enlacer et faire corps devant la caméra, avant de se séparer lentement. Les scènes se déroulent dans les salles du musée, autrefois cellules des religieuses, espaces exigus, contraignant l’artiste à des cadrages serrés. Les corps unis, baignés d’une lumière naturelle, reprennent inconsciemment les postures des sujets des peintures classiques exposées. Seuls les froissements des tissus, les frottements au sol sont alors perceptibles. Instants fragiles, éphémères, ces rapprochements révèlent la nature des liens humains qui font la force de chacun. Les corps, les cheveux se mêlent, se fondent, puis se séparent dans un mouvement calme, apaisant.  

Read On
13 janvier 2014 by amirouche Installations, Photography 0

Identité d’apparence et du caché ‘Moïse confié aux eaux du Nil ‘

Installation Photographique ‘Moîse confié aux eaux du Nil’ Impression sur plexiglas , Dimensions variables Galerie, Friche la Belle de Mai, Marseille This photographic composition opens the door to imagination.The photographic elements are detached from one another, similar to theatre props. It’s a scenography that, by following a vanishing point reveals itself in its ensemble as a decomposed painting.I leave the light in through the openings that the space has to offer. It will go through each photographic element that, being transparent, will have its whole meaning revealed. It is a scenography that doesn’t leave aside any of the magistral composition recipes discovered by its great predecessors of the Italian Renaissance and classic age.My models` looks show that they are asking themselves questions and they are at the same time suspicious about the order of the identity of the appearance and of the hidden. I use sequences from the Antiquity and academic poses and adapt them to our age, knowing that the ages are not very different, especially when it comes to geopolitical situations that crossed them. A kind of perfection of the sculptural aspect emanates from the characters that are in this way close to the world of fashion and […]

Read On
13 janvier 2013 by amirouche Photography 0

Dévoilez-vous

  Installation view – Dévoilez-vous , 2013 Photographie couleur, Diasec, chassis rentrant aluminium.  PARIS FASHION WEEK, 2017- Versus Art Project | Contemporary Art Gallery  |Istanbul Turkey THE TANGIBILITY OF GARMENT, BODY AND POWER CURATOR: YEKHAN PINARLIGİL Institut des Cultures d’Islam : « 50 ans de réflexion » 11e Biennale d’art contemporain de Dakar.  

Read On
13 janvier 2013 by amirouche Photography 0

ECHEC ET MAT

ECHEC ET MAT , 2013 Série photographique couleur Performance avec : Rachid Arar, Hakim Bouabta, Mehdi Boughriet, L’Indien 2 Bezbar, Hasni Saleh, Farouk Benalleg, Hind Belhadi, Rachid Mourabit, Nadia Meflah et Azeddine Benamara. Mise en scène par Halida Boughriet Série photographique numérique couleur. Cette série «Echec et Mat» est conçue autour d’un dispositif électrique dans le cadre d’une performance/installation. . Les photographies utilisent le principe du clair obscur cher à la peinture caravagesque … En effet, la lumière travaille à inviter le spectateur à une curieuse contemplation dans l’intimité d’un espace clos. Les portraits désignés s’offrent à la destruction par le tranchant d’une lame lumineuse qui plonge directement sur le visage … Ici, le faisceau artificiel permet de visualiser la scène. Ils figurent comme autant d’individus surpris, révélés ou occultés entre ombre et lumière. Engagés dans la dureté d’un quotidien, ces protagonistes issus de l’immigration de souche comparés à celle des générations suivantes semblent parfois se confronter à eux mêmes… témoignant de leur exil qui renvoie à l’image d’un passé et d’un présent. Ils expriment également la complexité et la richesse de leurs trajectoires et de leurs émotions. L’extase physique face à cette diffusion de cet halo, se fait ressentir… […]

Read On
13 janvier 2012 by amirouche Photography 0

EL Maraa

EL Maraa Estampe,impression pigmentaire couleur Commande pour la Journée internationale des femmes 2012 , Musée MAC/VAL

Read On
13 janvier 2011 by amirouche Photography 0

Shout

Shout, 2011. Série photographique couleur.

Read On
13 janvier 2011 by amirouche Photography 0

Mémoire dans l’oubli

Tirage Lambda contrecollé sur dibond. 120×180 cm -Edition de 5 + 2 EA Musée MAMA , Alger. Le Retour ( 2011) Institut des cultures de l’islam, Paris. 50 ans de Réflexion ( 2012) Institut du monde arabe (IMA), Paris .  » Corps découvert » . ( 2012) Musée, Institut du monde arabe, Paris – Donation Claude & France Lemand 2020.  © Halida Boughriet La scène s’ouvre ainsi : allongées sur une banquette, des femmes que la pesanteur de l’âge a doucement assoupi s’offrent à notre regard. Le corps féminin, cet objet de délit, de pudeur ou de fantasmes. Mais surtout, le corps de l’ailleurs, de cet « Orient » lointain qu’une lumière dense nécessairement domestiquée vient baigner. Dans la série Une Mémoire dans l’oubli, Halida Boughriet réintroduit certaines des typologies diffusées par la peinture orientaliste pour mieux en déconstruire la mythologie. L’imagerie figée et idéalisée du quotidien cède à la banalité d’un intérieur que la présence vient à peine troubler, comme un écho à la mémoire de ces veuves algériennes,témoins anonymes de la guerre d’indépendance.C’est en posant un regard empli de sensibilité que. Halida Boughriet parvient à restituer lacondition humaine de ces corps politiques. Fanny Gillet Mémoires dans l’Oublie (Memories in […]

Read On
13 janvier 2011 by amirouche Photography 0

Territoire hybride

Halls d’entrées, Alger 2011. DZ Territoire hybride, 2012 Technique et dimensions variables, néons. 50 ans de réflexion’ à l’ICI. PARIS Territoire hybride plonge le visiteur dans une découverte éloignée des clichés d’Alger la Blanche. A la veille de l’indépendance et au lendemain du départ des colons, les Algérois habitant la Casbah ont occupé les logements de types haussmanniens laissés vides par les Européens A mi-chemin entre la rue et l’intérieur des appartements , ces halls d’entrée révèlent l’architecture tantôt coloniale, tantôt exotique, et la manière dont la vie et la lumière en font un patrimoine contemporain. Omniprésents,les escaliers sont une invitation à entrer et à découvrir une ville dans toute sa dimension quotidienne, loin des images d’Épinal de la capitale algérienne. En France , Les halls d’entrées des banlieues populaires sont à présent de plus en plus perçues comme des « zones »à l’abandon, détachées du reste de la société, en somme des lieux de déperdition. Hybrid territories, 2012 Various techniques and formats, neons. A photography series exposed within the exhibition 50 ans de Réflexion at the ICI. ( Paris) This questioning photo series immerses the visitor in contrasted visions of hall entrances in opposite urban and architectural contexts, both […]

Read On
15 janvier 2010 by amirouche Photography 0

Point Ligne Plan

Point Ligne Plan Photographies couleurs, 2010

Read On