18 septembre 2018 by halidab Installations, Vidéos 0

Implano de Arisana

Implano de Arisana, 2017/ 2018 HD, 16/9 Installation for 6 projections with sound. © Halida Boughriet   « Implano de Arisana » is large-scale public installation, the artist halida Boughriet will explorate public space while evoking voices of womens and stories from submerged and forgotten persons, histories and cultures, from the Ariane quarter. Le cours du fleuve du Paillon, conduit naturellement au quartier nord de l’Ariane. L’artiste Halida Boughriet a été invitée à y résider pour produire une œuvre à partir de sa rencontre avec ce territoire. Elle a mis en place un protocole associant mise en scène et immersion documentaire, accompagnée dans sa découverte des lieux par des associations locales et par le regard individuel de six femmes. Elle les a filmées dans des situations communes tout en récoltant des bribes de leurs vies individuelles : des récits, un poème ou un morceau de piano. Dans une approche sensible des abords du Paillon et de l’urbanisme de l’Ariane, la caméra fixe des images trouvées sur le chemin, baignées de la douceur de la lumière d’été, révélant la poésie des lieux mais aussi les multiples fissures sociales qui les traversent. Le rythme lent, parfois même ralenti, chorégraphie les paysages et les corps, transfigure […]

Read On
9 février 2017 by halidab Vidéos 0

water of life, 2017

water of life, 2017 Vidéo/performance/ 1'10

Read On
13 janvier 2016 by amirouche Vidéos 0

Psychogeography

Psychogeography, 2015 MAAC. Brussel. Conflicts and the scars they leave form the common thread in Boughriets work and it is in this context she invites us to a performance placed in the urban setting of Brussel. Her performance Psychogéography focuses on the immigration problem, a large-scaled phenomenon that still until this date leads to an incoherent reception policy. Boughriet will disturb the public space carrying plastic bags containing a deafening soundtrack that tells the stories of people in exile in resonance with poetic texts that take us on a journey through a chaotic landscape. This performance will find place along a route mapped by the artist and will be filmed

Read On
7 février 2015 by halidab Vidéos 0

Des intégrations

Des intégrations, 2015 17′ vidéo HD couleur son 16/9 Dans la vidéo Des intégrations , la mémoire collective et la mémoire politique se figent, à la limite de l’amnésie voire de la négation. La voix off augmente le rapport subjectivité/objectivité dans la narration. Les personnages jouent sur une série de correspondances qui érigent le film au rang de transfert visuel. TEASER – DES INTÉGRATIONS ( 2015 )

Read On
13 janvier 2015 by amirouche Vidéos 0

Ephemeral scenes of lin

Ephemeral scenes of lin Mapping vidéo, Tour Greyfriars  (King’s lynn, Angleterre) During a projection on the walls of the Greyfriars Tower, the artist Halida Boughriet “refreshes” the memory of the inhabitants of King’s Lynn. Like a drama in several acts, her installation in fact takes its title from the King of Lynn, originally known under the name of “Lin”, a Celtic word which meant “lake”, which she attaches to the austere and jagged silhouette of the former Franciscan monastery. In earlier times, this building in fact acted as a landmark for sailors seeking to return to port. Based on this strong maritime past, the artist creates a story in eight acts whose main actors are the sea and… the inhabitants of the town. During this participative work, residents were in fact filmed for short scenes from everyday life incorporated into the scenario, which are here combined with aquatic references: a threatening sky, bad weather or swells: whether stormy or gentle, the sea here creates a particular atmosphere in which images taken from reality find an echo. A poetic tableau, where visual animation and surging waves address man’s timeless fascination for the ocean.

Read On
13 septembre 2014 by amirouche Vidéos 0

Autoportrait

Projection vidéo, 3’, Couleur, Son Images extraites: Exposition « Contours variables » à la COMMANDERIE à LACOMMANDE. L’ oeil refllète et diffuse une série d’images de guerre, il devient écran humain et ému du chaos.

Read On
13 janvier 2014 by amirouche Vidéos 0

SANS TITRE, (AFRIQUE)

Sans titre (Afrique 2014), sur une Musique Richard Wagner, Le Crépuscule des Dieux, La marche funèbre de Siegfried. Points adhésifs sur Tapis de Danse. 4 x 12 mètres. Composition sonore : Yvan Gariel / Halida Boughriett Performance réalisée par olga totukhova. Mise en scène par Halida Boughriet ( avec la participation de Etienne Sandrin) Durante l’inaugurazione della personale di Halida Boughriet / PANDORA’S BOX _ Officine dell’Immagine ( MILANO) Performance Sans Titre (Afrique), presentata dall’artista nel 2014 anche al Centre Pompidou. Si tratta di un componimento sonoro da lei realizzato sulle note de “Il Crepuscolo degli Dei!, “La marcia funebre di Sigfrido” di Wagner che farà da accompagnamento alla ballerina Olga Totukhova nella sua danza su un tappeto dove è ripresa la mappa dell’Africa, compresi quei luoghi dove guerre e conflitti sono ancora in atto.

Read On
13 janvier 2014 by amirouche Vidéos 0

Vidéo et après

Halida Boughriet/action par centrepompidou « Vidéo et après » est un cycle de rencontres avec des artistes et des historiens de l’art proposant projections, conférences, performances et discussions, valorisant les collections du Musée. Artiste française d’origine algérienne, Halida Boughriet explore à travers son œuvre une multiplicité de médiums, accordant une place centrale à la performance, à partir de laquelle s’articule et se décline son langage artistique. Au croisement d’une préoccupation esthétique, sociale et politique, ses travaux s’attachent à saisir les tensions dans les rapports humains que la société fait émerger. Le corps, comme instrument d’expérimentation de gestes poétiques, y est omniprésent. Outre la présentation d’un ensemble de vidéos et de photographies, Halida Boughriet transposera pour cette séance le nœud dramatique de ses dernières performances avec ses interprètes. Séance présentée par Halida Boughriet. Programme : Rencontre Impossible, 2004 (vidéo) Action, 2003 (vidéo) Les Illuminés, 2004, (vidéo) Le Temps d’une ville, 2005 (photographies) Murmures, 2009 (vidéo, extraits) Corps de masse, 2013 (vidéo, extrait) Mémoires dans l’oubli, 2010 (photographies) Check & Mat, 2013 (bande-annonce) Check & Mat (performance) avec Farouk Benalleg, Vany Benhadj, Mehdi Boughriet, DGIZ, Ammouche Djelali, Bijeljac Mara, Nadia Meflah, Hasni Saleh. Transit, 2011 (vidéo, extrait) No Man’s Land, 2006-2007 (photographies) […]

Read On
13 janvier 2014 by amirouche Vidéos 0

Pandore

PANDORE- TEASER ©halidaboughriet.2014 par boughriet Pandore Vidéo | hdv, ProRes | couleur | 8’44 » | France | 2014 La vidéo Pandore se concentre sur un groupe social, enfants en marge du reste de la société française. Portant un regard sombre et inquiétant sur la réalité des rapports humains et aussi du système médiatique à la violence qui en découle. Les protagonistes sont invités à se dévoiler, témoignant de leurs histoires qui renvoient à l’image d’un passé et d’un présent « Mythe ou Réalité ». Ils se mettent en scène dans des positions et postures artificielles, filmées par des séquences au ralenti extrêmement fluides. Enfin, La lumière travaille à inviter le spectateur à une curieuse contemplation dans l’intimité d’un espace clos et artificiel, dégageant une atmosphère irréelle et anormale.

Read On
13 janvier 2013 by amirouche Vidéos 0

Check & mat

Check & mat par halida boughriet par boughriet Check & Mat, 2013-2014 Performance réalisée à ICI, PARIS & au CENTRE POMPIDOU, CINEMA 1 ICI- Paris Performance avec : Rachid Arar, Hakim Bouabta, Mehdi Boughriet, L’Indien 2 Bezbar, Hasni Saleh, Farouk Benalleg, Hind Belhadi, Rachid Mourabit, Nadia Meflah et Azeddine Benamara. PERFORMANCE, CINEMA 1 CENTRE POMPIDOU Commissaire : Mnam/Cci, Nouveaux médias, E.SANDRIN Avec : Nadia Meflah, Farouk Benalleg, Ammouche Djelali, Mehdi Boughriet, Vany Benhadj, Bijeljac Mara et Olga Totukhova. remerciements à : Elsa blanc,Yann Bellet, Valérie Leconte, Ivan Gariel, Patrick Arnold,

Read On