IMPLANO DE ARISANA

 

IMPLANO DE ARISANA,  2018-2019 –6channel video installation, HD video, colour, sound, 17 min

Biennale de Rabat , « Un instant avant le monde »

DU 24 SEPTEMBRE AU 18 DÉCEMBRE 2019

https://www.biennale.ma/portfolio-item/halida-boughriet/#exhibitions

 

Implano de Arisana» est un dispositif vidéographique qui aborde les questions de l’identité, du territoire et de la frontière, mais aussi la figure féminine « le mythe d’Ariane abandonnée». Considérée comme un quartier difficile, tant par son histoire que par sa population, l’Ariane est profondément isolée par le Paillon, ligne de démarcation constituant la frontière symbolique entre ce territoire et le centre-ville de Nice. Mon désir était de filmer ce quartier populaire, de le regarder autrement.  A commencer par la rencontre humaine et chaleureuse de quelques femmes qui y vivent et qui sont devenues l’axe central de mon travail.

 

Par une esthétique du geste, je traverse les plans architecturaux  datant de 1970 vers des personnages qualifiés de déesses. Ces femmes se font surtout l’expression collective d’une forme d’identité revendiquée et d’ouverture. J’utilise essentiellement la décomposition du temps pour donner à voir les corps en action lors de leur performance. La lumière apporte de l’intensité dramatique à la scène. Elle témoigne de leur exil qui renvoie à l’image symétrique d’un passé et d’un présent, l’un se confondant dans l’autre. Elle exprime également la complexité et la richesse de leurs trajectoires et de leurs émotions. J’entremêle l’art et la vie, la fiction et le réel, sur une polyphonie de voix qui coexiste.

 

Avec le soutien de l’association L’Eclat.

Dans le cadre d’une résidence de création dans le champs de l’éducation artistique et culturelle

Ville de Nice et avec le soutien de la DRAC PACA – Direction régionale des affaires culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le Groupe ESRA, Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle – VILLA ARSON

UNDERGROUND – (France – Algérie)

Underground, 2018

52 x37 cm – 35 x 37 cm

Gravure

Implano de Arisana

Implano de Arisana, 2018/ 2019

HD, 16/9

Installation for 6 projections with sound. © Halida Boughriet

 

« Implano de Arisana » is large-scale public installation, the artist halida Boughriet will explorate public space while evoking voices of womens and stories from submerged and forgotten persons, histories and cultures, from the Ariane quarter.

Le cours du fleuve du Paillon, conduit naturellement au quartier nord de l’Ariane. L’artiste Halida Boughriet a été invitée à y résider pour produire une œuvre à partir de sa rencontre avec ce territoire. Elle a mis en place un protocole associant mise en scène et immersion documentaire, accompagnée dans sa découverte des lieux par des associations locales et par le regard individuel de six femmes. Elle les a filmées dans des situations communes tout en récoltant des bribes de leurs vies individuelles : des récits, un poème ou un morceau de piano. Dans une approche sensible des abords du Paillon et de l’urbanisme de l’Ariane, la caméra fixe des images trouvées sur le chemin, baignées de la douceur de la lumière d’été, révélant la poésie des lieux mais aussi les multiples fissures sociales qui les traversent. Le rythme lent, parfois même ralenti, chorégraphie les paysages et les corps, transfigure l’urbanisme par des cadrages révélant la dimension cinématographique de ces lieux. Le temps de l’avant et de l’après se relient dans une interrogation poétique et politique des devenirs des banlieues, énoncée ici par ceux qui les habitent.

©Mathilde.Roman.

 

Avec le soutien de l’association L’Eclat.

Dans le cadre d’une résidence de création dans le champs de l’éducation artistique et culturelle

Ville de Nice et avec le soutien de la DRAC PACA – Direction régionale des affaires culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le Groupe ESRA, Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle – VILLA ARSON